Appelez-nous : 05 62 87 51 63
Taille du texte A A A

Les gravures sur les monuments funéraires

Le monument funéraire ou cinéraire symbolise la dernière demeure du défunt. Pour honorer sa mémoire, singulariser son souvenir et personnaliser la sépulture, il est d’usage de réaliser une gravure la stèle ou la tombale.

S’il existe certaines règles à respecter en la matière, le choix de la gravure est laissé à l’appréciation des proches.

Que peut-on graver sur un monument funéraire ?

L’inscription funéraire

Certaines mentions sont obligatoires pour identifier la sépulture :

  • les nom et prénom(s) du défunt
  • les dates de naissance et de décès

A noter : La réglementation de certains cimetières exige parfois d’inscrire le numéro de référence de l’emplacement (généralement sur un côté du monument ou sur un support à part).

Outre ces mentions réglementaires, il est possible de faire graver une ou plusieurs inscription(s) :

  • une épitaphe (inscription funéraire commençant le plus souvent par « Ci-gît » ou « Ici repose »)
  • un message personnel
  • une citation

Le graveur proposera un choix de polices, dont les plus fréquentes sont : la Classique, l’Anglaise, la Romaine ou l’Antique

police de gravure

Les motifs

Le choix du dessin est laissé à l’appréciation des proches (pour autant qu’il ne contrevienne pas à l’exigence de décence et de dignité). La pierre tombale peut ainsi être ornée par la gravure d’un symbole religieux (croix, croissant, étoile de David) ou par un motif décoratif (fleur, oiseau, fils, ruban, etc.).
Une fois gravé sur le granit, les lignes du dessin sont recouvertes de peinture (blanche, noire, brune), de feuilles d’or, ou de pâte de verre pour laisser apparaître le motif.

exemple de gravure

Quel emplacement pour ma gravure ?

La gravure sur la tombe

Si le monument funéraire comporte une stèle, c’est sur cette dernière que se feront les gravures, pour des raisons pratiques de lisibilité. A défaut, il est possible de graver la tombale, ou encore la semelle pour les informations relatives à la concession.

Les plaques indépendantes

La technologie de gravure au laser permet aujourd’hui de tracer facilement et avec précision inscriptions et dessins directement sur des plaques de granit ou de plexiglas qui seront ensuite déposées ou vissées sur la tombe.

Combien de temps dure une gravure ?

Parce qu’exposée aux aléas climatiques, la durée de vie de la gravure dépendra, outre de la technique utilisée et de  la qualité du savoir-faire, de l’emplacement de la sépulture et de son orientation (la gravure ne résistera pas de la même façon selon que le monument est érigé sous un arbre ou sur une surface plus exposée, situé plein nord ou sud-ouest).

Généralement, il faut compter entre 15 et 20 années avant qu’un rechampissage de la gravure soit nécessaire.

Pour en savoir plus

techniques de gravure

LES TECHNIQUES DE GRAVURE

On appelle gravure la technique visant à inciser ou à creuser une matière afin d’y incruster un texte ou un motif. Différentes techniques de gravure sont utilisées pour l’ornementation d’une pierre tombale. Découvrez lesquelles !

Combien coûte une gravure ?

Le prix de base est déterminé par le coût à la lettre, et varie ensuite selon la technique de gravure utilisée, la calligraphie et la couleur choisies, également s’il y a un motif complexe à réaliser.
Chez France Tombale, nous avons choisi de déterminer un prix fixe pour la gravure de lettre à 6,5€ par lettre gravée.

Si le monument funéraire est déjà existant, il faut ajouter les frais de déplacement du graveur sur le site.